Exil, mémoire et migration

«  J’ai défendu l’idée que l’exil peut engendrer de la rancœur et du regret, mais aussi affûter le regard sur le monde. Ce qui a été laissé derrière soi peut inspirer de la mélancolie, mais aussi une nouvelle approche. Puisque, presque par définition, exil et mémoire sont des notions conjointes, c’est ce dont on se souvient et la manière dont on s’en souvient qui détermine le regard porté sur le futur ».

Edward W. Saïd Réflexions sur l’exil, Paris, Actes Sud

Vingt-sept auteurs francophones, universitaires, psychanalystes, philosophes, journalistes, auteurs, historiens, sociologues, réunis par le nouveau foyer intellectuel que constitue aujourd’hui l’Université Internationale de Rabat (UIR), apportent leurs contributions à cette exceptionnelle et non moins actuelle réflexion sur l’exil, la mémoire et la migration, trilogie intemporelle et si actuelle !

Publications de l’Université Internationale de Rabat (UIR)

sortie : le 6 mai, 150 dhs, 16 euros

BIGtheme.net Joomla 3.3 Templates